TransAtlantique (1ère partie)

Le Cap, nom qui résonne en moi depuis de nombreuses années. Cette ville d’un autre bout du monde fait partie des récits de mon grand-père Jean, Papy. J’ai eu la chance de partager mes premières cinq années de vie avant qu’il nous quitte. Assez de temps pour me transmettre et m’inculquer quelques fragments de ses valeurs, ses habiletés, ses passions…
Travaillant dans la marine marchande, il partait pour de longs mois, d’un océan à l’autre, d’un continent à l’autre. Le Cap était selon les histoires familiales sa ville préférée. Est-ce donc un hasard si mon idée initiale d’y rester deux semaines s’est finalement soldée par un séjour de dix mois ?
Toutes mes tentatives de départ ont été vaines. Comme si quelque chose me retenait. Déjà par la rencontre de supers amis avec qui j’ai passé de merveilleux moments. Sheree, Florian, Marc, Richard, Laurence, Tom… Et avec qui j’ai partagé un grand nombre d’activités, randonnées, festivals, voyages, bonnes cuisines…
Quelques brides des années partagées avec mon grand-père sont restées gravées dans ma mémoire. Je pense que mon côté aventurier et bricoleur vient en grande partie de lui. Quand nous nous baladions ensemble en bord de mer ou dans les petits ports finistériens, il avait pour habitude de me mettre dans les voiliers et autres embarcations sans demander l’accord du propriétaire. Comme s’il avait envie d’imprimer en moi son amour pour la mer.

1

Lire la suite

Ethiopie

C’est avec un pincement au cœur que je passe la frontière du Soudan à l’Ethiopie. Depuis quelques jours je me prépare mentalement à entrer dans ce nouveau pays. En effet toutes les expériences que j’ai pu entendre de cyclo-voyageurs à propos de l’Ethiopie ne donnaient pas envie de la visiter. Jets de pierres, insultes, mendicités… Il ne me faudra pas beaucoup de temps pour vivre mes premières expériences désagréables.

Dès mon entrée je me sens mal à l’aise. Metema la ville frontière est un lieu de débauche remplie de bordels et de discothèques où l’alcool coule à flots, ce qui contrastent avec la pudeur de leur pays voisin.
Je vous conseille à chaque fois de vous renseigner sur les taux de change avant de passer dans un autre pays. Ici on n’échange pas son argent dans une banque. Des hommes sont là, des liasses de billets plein les poches à l’affût d’un touriste à arnaquer. Ils vous proposent toujours le « meilleur taux », mais ce qu’ils ne savent pas c’est qu’ils ont affaire à plus malin. Ma stratégie est la patiente, dans le prochain village j’arrive en discutant à trouver un meilleur compromis.

Je n’ai même pas fait 10 kilomètres que je peux déjà constater une énorme différence avec le Soudan. L’Ethiopie est plus pauvre, pas de voitures sur les routes mais des gens partout, oui partout ! Après le Nigéria, l’Ethiopie est le pays d’Afrique le plus dense et je vais en faire l’expérience.

B

Lire la suite

Turquie (2ème partie)

Quand les gens nous croisent sur le bord de la route, une question récurrente est de connaître notre direction. Depuis la France nous répondions que nous allions vers l’est, la Turquie. Maintenant qu’on y est nous répondons plein sud vers l’Afrique ! Attention, pas de précipitation, il y a encore quelques aventures avant d’y arriver.

Après avoir accompagnés Dilek à l’auto-gare, Thomas, Marcelo et moi partons tout droit dans les montagnes afin de rejoindre Ankara d’ici quelques jours. Il fait toujours aussi chaud mais l’altitude nous donne un peu de douceur. Nous nous réveillons tous les matins dans la fraîcheur et l’humidité. Alors dès qu’on a l’occasion nous essayons de trouver un abri, une cabane ou une maison en construction par exemple.
Des fontaines bordent les routes mais n’ont pas l’air toujours potable. Parfois l’eau qui en sort est de couleur douteuse. C’est bon signe si elle est marron ?

Turquie 2

Lire la suite