Chypre et bateau-stop

Toujours à Selifke (Turquie), nous avons encore une journée à patienter avant de prendre le bateau de nuit vers Chypre.

L’embarquement sera assez long. Une fois les contrôles passés nous sommes totalement laissés au dépourvu. Nous rentrons par la même entrée que les camions. Ensuite il faut trouver son chemin dans ce labyrinthe de couloirs et d’escaliers. On se perd et on est loin d’être les seuls. De la visite des machines aux cabines du personnel en passant par les cuisines.
Les connaisseurs se sont rendus directement dans la salle de réception climatisée qu’on trouve finalement bondée et bruyante. Impossible de rester là il faut trouver une autre solution. Dehors, hors de question, il fait beaucoup trop chaud pour l’instant et il fera trop froid au large.
Je trouve enfin l’endroit parfait. Il y a une petite salle cinéma avec des sièges confortables et la clim. Peut-être le seul endroit du ferry où le maître mot est « Silence ».
Nous arrivons au petit matin après une nuit plus confortable que je m’attendais. La suite l’est moins. Seuls deux officiers des douanes sont présents pour contrôler et tamponner les passeports de plusieurs centaines de passagers… La gruge est activité courante et j’aime autant vous dire que ça dure une plombe !

Chypre

Lire la suite

Turquie (2ème partie)

Quand les gens nous croisent sur le bord de la route, une question récurrente est de connaître notre direction. Depuis la France nous répondions que nous allions vers l’est, la Turquie. Maintenant qu’on y est nous répondons plein sud vers l’Afrique ! Attention, pas de précipitation, il y a encore quelques aventures avant d’y arriver.

Après avoir accompagnés Dilek à l’auto-gare, Thomas, Marcelo et moi partons tout droit dans les montagnes afin de rejoindre Ankara d’ici quelques jours. Il fait toujours aussi chaud mais l’altitude nous donne un peu de douceur. Nous nous réveillons tous les matins dans la fraîcheur et l’humidité. Alors dès qu’on a l’occasion nous essayons de trouver un abri, une cabane ou une maison en construction par exemple.
Des fontaines bordent les routes mais n’ont pas l’air toujours potable. Parfois l’eau qui en sort est de couleur douteuse. C’est bon signe si elle est marron ?

Turquie 2

Lire la suite

Turquie (1ère partie)

Comme nous l’avions fait entre l’Italie et la Croatie nous nous réveillerons cette fois-ci en Bulgarie, déjeunons en Grèce et bivouaquons en Turquie. Nous avions fait le choix de traverser la Bulgarie plutôt que la Grèce puisqu’il fallait faire le choix entre les deux mais surtout parce qu’on avait seulement la carte de la Bulgarie…

L’entrée en Turquie est marquée par deux couleurs. Le rouge turc accompagné de son croissant de lune qui se trouvent partout et le vert des militaires massivement présents à la frontière. On nous fait ouvrir les sacoches mais par chance nous n’avons pas à les vider.

Turquie 1

Lire la suite

La Bulgarie

Pour une fois le passage entre deux frontières n’est pas marqué directement. Les paysages et habitations changeront seulement au bout d’une centaine de kilomètres.
À Petriç nous retrouvons un petit bout de l’Europe occidentale : Lidl… Quand on rentre dans le magasin, à part quelques produits locaux, nous avons l’impression de se retrouver en France. Tout est agencé de la même manière.

Bulgarie

Lire la suite